Marche des victimes de Tivaoune Peulh : Des gendarmes armés investissent les lieux

La marche des 1796 victimes de Tivaoune Peulh risque de ne pas avoir lieu. Initialement prévu ce vendredi, elle pourrait se heurter à la gendarmerie qui a débarqué sur les lieux de la manifestation. 
Selon le secrétaire administratif du Frapp, Guy Marius Sagna, des gendarmes armés ont investi les lieux. 
« Des gendarmes ont débarqué avec des fusils à Tivaouane peulh pour empêcher la tenue de la manifestation des 1796 victimes de Tivaouane peulh. Comment peut-on envoyer des gendarmes armés de fusil pour disperser une manifestation illégalement interdite? », dénonce Guy Marius. 
A noter qu’au dernière nouvelle, les forces de l’ordre ont lancé des grenades lacrymogènes et ont commencé à procéder à des arrestations. 

Facebook Comments
Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 + 25 =