Marche des victimes de Tivaoune Peulh : Des gendarmes armés investissent les lieux

La marche des 1796 victimes de Tivaoune Peulh risque de ne pas avoir lieu. Initialement prévu ce vendredi, elle pourrait se heurter à la gendarmerie qui a débarqué sur les lieux de la manifestation. 
Selon le secrétaire administratif du Frapp, Guy Marius Sagna, des gendarmes armés ont investi les lieux. 
« Des gendarmes ont débarqué avec des fusils à Tivaouane peulh pour empêcher la tenue de la manifestation des 1796 victimes de Tivaouane peulh. Comment peut-on envoyer des gendarmes armés de fusil pour disperser une manifestation illégalement interdite? », dénonce Guy Marius. 
A noter qu’au dernière nouvelle, les forces de l’ordre ont lancé des grenades lacrymogènes et ont commencé à procéder à des arrestations. 

Partagez sur :
Fouta Actu est un portail d'informations générales. Nous traitons aussi de l'Actualité au Fouta et la promotion de la culture Puular. Retrouvez toute l'information sur www.foutactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
30 − 17 =


Back To Top